Idées et conseils pour améliorer le quotidien des particuliers

Bientôt la fin de l’éthylotest obligatoire?

éthylotest Vie-quotidienneAlors qu’entrait en vigueur en juillet 2012 l’obligation pour tous les véhicules motorisés d’être équipés d’au moins deux éthylotests, dans le cadre des mesures destinées à lutter contre l’alcoolémie au volant, l’annonce du ministre Manuel Valls au cours d’une conférence de presse le jeudi 24 janvier 2013, de reporter à nouveau et jusqu’à nouvel ordre la verbalisation pour tout manquement à cette obligation, devrait signifier à terme la fin de cette mesure.

Le ministre de l’intérieur dit attendre les conclusions du Conseil National de la Sécurité Routière (CNSR), qui travaille notamment sur cette question centrale de l’alcool au volant, afin de réévaluer cette mesure, qui soulèvent quelques problèmes.

A l’origine, le gouvernement Fillon avait programmé le début des verbalisations pour le 1er novembre 2012. A cette date, les automobilistes ne possédant pas d’éthylotest dans leur véhicule aurait dû être passibles d’une amende de 11 euros.

Mais devant la pénurie des éthylotests, avec l’été dernier de nombreux fournisseurs en rupture de stock, avec souvent des ventes limitées à deux « ballons » par personne, la date de début des verbalisations avait été reporté au mois de mars par le gouvernement actuel.

En effet, en fin d’année dernière, le ministre de l’intérieur avait annoncé le report des verbalisation au mois de mars de cette année.

Au centre de la réflexion du gouvernement et du CNSR, l’efficacité véritable du dispositif sur l’alcoolémie au volant, la fiabilité des éthylotests sensibles aux froid, des risques potentiels des éthylotests chimiques sur la santé, ainsi que le coût pour les particuliers, sachant que les éthylotests les plus abordables ont une durée de vie limitée.

La décision de l’annulation définitive de la mesure devrait être annoncée à la fin du mois de février, ou au début du mois de mars, une fois les conclusions du CNSR rendues publiques.

 

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *